Comme de nombreux enfants d’immigrés, Mariame DEMBELE (présidente de l’association)  n’avait jamais mis les pieds en Afrique. En octobre 2015, elle décida de partir à la rencontre de ce continent dont elle se vantait les origines.

 

Arrivée au Mali, le même rituel ; accompagner tous les matins ses cousins à l’école, *pour porter leur sacs se disait-elle.

Le constat fût rapide et déconcertant !

Les sacs étaient tous d’une extrême légèreté.

D’un grand vide.

Le deuxième constat fût de se rendre compte que les dépenses en fournitures scolaires, donc liées à l’éducation n’étaient pas la priorité des parents.

Et pour cause !

Penser à nourrir la famille est souvent la priorité numéro 1.

« Mariame, certains parents n’arrivent même pas à nourrir leurs enfants »

*Terrible paradoxe quand les enfants en France croulent sous les manuels et fournitures scolaires à s’en casser le dos.

On peut comprendre. Au Mali, dans un pays avec un taux de chômage d’environ 12%, il est clair que la seule priorité est de subvenir aux besoins primaires de la famille.

De retour en France,  elle décide donc de mettre tout en œuvre afin d’aider ces enfants. Elle crée alors l’Association Donia et s’entoure d’ambassadeurs en France et au Mali afin de l’épauler dans la collecte et l’organisation de celle-ci.

 

 

 

Egérie: Mavdanie

 

Recevez les Invitations pour nos collectes

Pas de spams.

I agree to have my personal information transfered to MailChimp ( more information )